« Pour un Tweet avec Toi » de Tereisa Medeiros.

pour-un-tweet-avec-toi

Synopsis… « Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan tarde à mettre le point final à son prochain roman. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, se prend-elle au jeu des tweets, retweets, hashtags, etc…

« MarkBaynard », professeur d’université en congé sabbatique et twitteur averti, devient l’un de ses followers les plus assidus. Entre la jeune femme et lui, va naître un échange jubilatoire plein de réparties spirituelles et de références aussi drôles qu’inattendues. Grâce à cette étonnante rencontre virtuelle, Abby va retrouver l’inspiration et le goût de vivre.

Mais pourquoi rester enfermée devant son écran alors que Mark parcourt le monde ? »

Mon Avis…

Il y a de ces lectures qui n’ont pas besoin d’être de la grande littérature ou Le roman que tout le monde s’arrache ou encore moins le nouveau prix pulitzer mais juste une lecture agréable, séduisante, amusante, poignante qui se lit vite, qui vous fait passer un bon moment, qui vous fait voyager et surtout qui vous donne une bonne leçon de vie.

« Pour un tweet avec toi » est ce genre de lecture, ça a été court mais quelle richesse, impossible de se détacher des personnages principaux. L’auteure nous fait vivre la rencontre extraordinaire d’Abby et Mark, des gens comme vous et moi, des personnes banales, des personnalités simples mais attachantes dont la vie n’a pas toujours été toute rose, mais malgré tout qui survit tant bien que mal à leur train train quotidien…

Le résumé assez révélateur (voire trop), nous présente Abby, jeune auteure qui aurait pu presque gagner le prix pulitzer grâce à son premier roman, fort de son succès, elle est pleine en écriture de son second ouvrage mais connait aujourd’hui le syndrome de la page blanche, bloquée à son chapitre 5, elle a beaucoup de mal à continuer, la deadline arrivant à grand pas, Abby n’avance plus.
Son agent décide alors de l’inscrire sur Twitter afin de rebooster sa popularité ce qui pourrait relancer sa motivation. Abby curieuse tout de même se lance dans cette nouvelle attraction virtuelle et fait la connaissance dès son premier essai de Mark, professeur d’université qu’on apprendra être en congés sabbatique. Celui-ci lui apprendra quelques ficelles de twitter, Abby ne sachant pas l’utiliser.

Dès le début, le feeling passe entre ces deux personnes, des dialogues sous forme de tweet à 140 caractères respectés, le format nous séduit à la lecture, c’est original. Un dialogue très amusant et très attachant, ils sont sur la même longueur d’onde, ce qui va être qu’une simple rencontre deviendra un RDV quotidien tout les jours pour nos deux protagonistes. Les dialogues sont riches de personnages littéraires, cinématographiques ou encore télévisuels, je citerai par exemple « Emilie Bronte, les séries « Buffy contre les vampires » ou encore Desperate Housewises », des films célébres comme « Star Wars » etc… et d’ailleurs je me suis même demandée à plusieurs reprises qui c’est celui-ci ou celle là, ils se glissent chacun dans des personnages qu’à eux seuls d’eux en comprennent le sens, de plus ils nous font voyager à travers le monde en citant des villes magnifiques, des pays, bref un voyage le temps, des paysages extraordinaires le temps de leurs tweets journaliers. Ils s’imaginent même des RDV, un rapprochement physique virtuel.

Leur relation évolue et petit à petit le rapprochement se fait, Abby et Mark, bien qu’ils ne se sont jamais vu ou ne savent réellement rien sur l’un et l’autre, le dialogue devient plus personnel, Abby lui révèle sa situation professionnelle, sa souffrance car son père lui manque beaucoup et enfin elle soumet à Mark le désir de le voir en chair et en os et lui propose son n° de téléphone. Les trois quart du bouquin nous proposent humour, voyage, beau temps et magie mais l’auteure dévoile sa dernière carte et m’a fait redescendre de mon petit nuage subitement et la réalité est difficile à digérer, pourquoi alors que tout était magique. Le rideau tombe et bien que durant la lecture je me suis quand même dite « c’est trop beau pour être vrai » et que j’ai continué à y croire, la vérité est tout autre… mais quelque part je dois avouer que je m’en doutais.

L’auteure conclut avec une belle morale et nous met du plomb dans la tête, je suis très sensible à ce genre d’histoire qui pourrait être vrai, que sûrement des personnes ont vécu, le malheur peut toucher n’importe qui, se battre dans la vie et tant qu’il reste de l’espoir, il faut y croire… il y a toujours une porte de sortie et la roue tourne toujours il faut juste savoir la tourner dans le bon sens et à son avantage…

Ce ne sera pas un coup de coeur cette fois-ci mais un bon moment passé, un beau voyage dans le temps, une rencontre toute simple et banale… l’histoire d’une Abby et d’un Mark…

« Deep Haven, un Coin de Paradis » T1 de Susan May Warren.

1211-coin-paradis_org

Synopsis… « Et s’il suffisait de croire en ses rêves ?

Mona est sur le point de réaliser son vœu le plus cher : retaper une vieille demeure victorienne dans la petite ville côtière de Deep Haven, pour en faire une librairie-café. La jeune femme déchante en s’apercevant que les travaux sont bien plus importants que prévu. Heureusement, le séduisant Joe Michaels lui vient en aide. Alors que les catastrophes s’enchaînent, risquant de compromettre son projet, Mona découvre que cet homme à bien plus à offrir que ses talents de bricoleur. Joe n’est autre que son auteur préféré, un écrivain bien résolu à lui prouver que l’amour n’existe pas seulement dans les livres. »
 
Mon avis…
 
Il a dû vous arriver déjà de lire un bouquin qui vous a remué les tripes, le coeur, et fait couler les larmes, que tout échappe à votre contrôle… Deep Haven est ce genre de livre. C’est ma première lecture Milady dans cette collection et sincèrement je ne regrette pas, coup de coeur garanti pour une âme sensible comme moi…
On commence la lecture avec un auteur Jack Reese qui en pleine séance de dédicace, décide de prendre l’air, il n’en peut plus de ses fans hystériques, la foule, des autographes à distribuer, fuir il ne demande que ça…Dehors il fera la rapide connaissance d’une jeune femme, Mona, qu’il aidera à démarrer sa voiture. En voulant le remercier elle lui propose de lui offrir un café mais ce dernier refuse…
 
Huit mois plus tard, nous voilà à retrouver Mona qui avec sa meilleure amie décide de retaper une vieille demeure dans un coin perdu de Deep Haven, le cadre est magnifique, il y fait bon d’y vivre loin de la ville, des buildings ou encore de la foule. A deux, elles décident d’ouvrir une librairie caafé, qui plus un rêve de Mona, cette dernière têtue mais volontaire fera en sorte de mener à bien son projet qui lui tient tant à coeur. Mais la vie lui réserve quelques petits tours, des hauts et des bas, mais aussi de belles rencontres comme de mauvaises rencontres. La demeure présente d’importantes réparations que même à deux femmes, elles ne peuvent supporter seules. Mona décidera donc de chercher un homme à tout faire pour quelques semaines pour les aider dans les gros travaux. Se présentera alors Joe Mickaels, séduisant et énigmatique homme de passage à Deep Haven… Et voilà que commence l’histoire de Mona et Joe…
 
Voilà longtemps que je n’avais pas lu de romance, ce n’est pas de la grande littérature, mais elle m’a fait voyager, m’a fait rencontrer des gens qui pourraient exister dans la vie de tous les jours, des gens qui ont connu des malheurs ou des drames et bien que le temps apaise nos esprits et coeurs tourmentés, on n’oublie rien, on ne peut que ressasser et fuir tant que nos problèmes ne sont pas réglés. Mona a perdu son père tragiquement et depuis vit avec ce lourd fardeau dont elle se sent responsable et dont elle s’accuse tous les jours. Voilà quinze ans que Joe ne pardonne pas à son père d’avoir quitter le cocon familiale parce que son deuxième fils est trisomique. Mona et Joe filent depuis chacun de leur côté afin de trouver la paix sans ne l’avoir jamais trouvée jusqu’au jour où quelqu’un décide de les mettre sur le même chemin…
 
Je vous avoue avoir verser des larmes, vu les sujets évoqués dans le livre, tout ce qui touche à la famille, j’en suis sensible, l’amour est la clé de tous les maux… Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, ce qui a rendu ma lecture zen, c’est que l’auteur cite des versets de la bible, je ne suis pas pratiquante comme tout le monde j’ai mes croyances mais j’ai beaucoup apprécié cette douce atmosphère religieuse qui mettait la lecture en valeur, sans qu’elle soit étouffante. Une atmosphère pour nous faire garder la tête sur les épaules et les pieds sur terre…
 
Pour conclure un vrai coup de coeur pour mon premier milady dans cette collection, que je vais continuer à découvrir, je le conseille pour passer un bon moment de détente, l’endroit idéal serait de le lire même à Deep Haven…

 

« Riley Jenson, Tenter le Diable » T3 de Keri Arthur.

RJ3

Synopsis… « Moitié loup-garou, moitié vampire, Riley Jenson travaille pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les espèces surnaturelles. Sa nouvelle mission : infiltrer le repaire d’un puissant scientifique qui manipule le patrimoine génétique de l’humanité depuis des années. Pour combattre ce savant fou, elle ne peut se fier qu’à elle-même. Car la jeune femme a des raisons de douter de ses supérieurs ; et ses amants, un vampire et un métamorphe, ne sont pas d’un grand secours, aussi sexy soient-ils. Ils la déconcentrent… »

Mon avis…

Un troisième tome qui commence là où le second avait laissé notre héroïne. Pas de répit pour notre future gardienne qui suit les traces de Starr, drôle de personnage à la tête d’un puissant réseau. En effet Starr est à la tête de plusieurs laboratoires dans lesquels s’effectuent des manipulations génétiques, plus précisément sur le patrimoine génétique d’espèces afin de créer des créatures, des hybrides encore plus impressionnantes et surprenantes les unes que les autres. Starr veut une nouvelle armée de monstres, pousser les limites de la science. Forcément Riley sous les ordres du Directoire devra avec son équipe s’infiltrer au sein de cette organisation afin de réduire à néant les agissements néfastes de Starr. 
 
Toujours dans les investigations afin de démanteler le réseau de Starr, le directoire s’infiltre directement dans le repaire. On retrouvera Jack chef de l’équipe que compose Riley et son frère jumeau. Bien que que Riley soit en froid avec son vampire, on sera ravie de retrouver Quinn, le plus séduisant vampire au charme charismatique ! Difficile pour notre Riley de garder la tête froide avec son vampire dans les environs, son métamorphe étalon qui l’aidera dans sa mission mais aussi pour assouvir ses besoins physiques, Riley est préoccupée par autre chose, sa nature…
 
En effet depuis qu’on lui a injecté un sérum afin de la rendre fertile, Riley perçoit des changements au niveau de ses pouvoirs, des pouvoirs qui se développent rapidement, des changements qu’elle ne voit pas venir mais qui lui sont bénéfiques dans ses missions, mais riley doute de ses changements, elle doit en parler à Jack mais elle hésite, ses pouvoirs se développe mais échappe à son contrôle. Mais Riley rêve tellement de devenir mère qu’elle préfère garder ses changements pour elle. Riley est tiré dans tous les sens, entre sa nature qui change, deux hommes pour lesquels elle ressent des sentiments très forts, Kellen le loup-garou alpha et Quinn le vampire, avec qui son lien se renforce d’une manière inexplicable. Quinn ne la ménage pas, il ne comprend toujours pas sa nature de loup, ce besoin d’avoir plusieurs partenaires, il bute sur cette idée et ne l’accepte pas. Beaucoup d’altercations entre ces deux personnages mais ils se retrouvent toujours et plus unis qu’avant, l’auteur veut nous faire comprendre que ces deux là vont faire du chemin ensemble et met l’accent sur ce lien qui les unit, un lien qui se fortifie de plus en plus sans aucune explication.
 
L’auteur nous emmène dans une atmosphère sexuelle, sanglante et pleine de violence mais qui semble tout à fait naturel à la lecture. Notre héroïne ne s’ennuie pas, entre ses missions, ses multiples rencontres, des pouvoirs qui se développent et des hommes séduisants. Le sexe est toujours présents mais les scènes sont moins marquantes, je dirai diluées par rapport au contexte, au  caractère urgent d’arrêter les agissements de Starr. L’auteur continue de soulever les problèmes perso de Riley mais passe avant tout l’intrigue.
 
Un tome réussi, j’ai juste manqué de concentration à la lecture car il m’est difficile lire de longues séries même ci celles-ci sont des coups de coeur… Mais j’aime toujours Riley…
 
 

Présentation… Qui suis-je ?

qui-suis-je26

Bienvenue sur mon blog littéraire virtuel que j’ai nommé « Les Ebooks de Vanessa ».

Ce blog est mon second, j’ai créé mon premier blog « Bookscity0507 » sur Skyrock que je continue encore aujourd’hui, mais en parallèle j’avais besoin de respirer, voir ailleurs, de proposer un autre concept ou une autre vision de mes lectures…

Donc je mettrai ici mes nouvelles lectures depuis le début de cette année. Mes articles présenteront le livre en image, sa synopsis et enfin viendra mon avis…

Il faut savoir que je ne lis que des ebooks car vivant sur une île où le coût d’un ouvrage est relativement très cher et vous serez étonné si je vous faisais une analyse de prix, je me suis achetée voilà 2 ans bientôt une tablette 7 pouces, dont j’ai renforcé la mémoire avec une micro SD, soyons fou ! Mais je dois vous avouer que certaines acquisitions me titillent du style une kindle, un mini Ipad ou encore une tablette 10 pouces mais bon que faire d’une collection…

Entre autre que la lecture, je suis une maman qui va sur ses 32 ans dans quelques mois et j’ai deux adorables petits garçons, j’aime cuisiner sans faire dans le grand art bien-sûr et je suis une adèpte du thé, j’adore ! surtout celui au jasmin dont j’ai commencé à en boire depuis très petite, je revois mon grand-père me préparer mon thé chaud pour la nuit…

Eh bien voilà pour une présentation c’est pas mal… Bonne visite sur mon blog, donnez moi vos avis sur mes articles et si vous-même avait un blog n’hésitez pas à m’y inviter !!!

Vanessa…