« Le Secret » avec Jessica Biel.

929003-affiche-du-film-637x0-1

« Chaque année 750 000 enfants disparaissent aux États-Unis. La plupart d’entre eux sont retrouvés dans l’heure ou les jours qui suivent. En revanche, 0.3% d’entre eux disparaissent à jamais sans laisser de trace. A Cold Rock, petite ville minière isolée, plusieurs disparitions suspectes ont été répertoriées ces dernières années. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia, qui fait office de médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 5 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant. »

Mon Avis : Voilà un film que je voulais absolument voir de par sa bande annonce qui présente beaucoup de suspense et bien-sûr de par sa charmante actrice Jessica Biel. Je m’attendais à un film d’épouvante ou dans le style un peu frisson/horreur mais pas du tout, le film prend une toute autre tournure après la première partie du film et d’ailleurs il est bien précisé que la bande annonce est centrée que sur la première partie du film.

Le film nous emmène à Cold Rock, petite ville minière isolée des Etats-Unis, où on compte de nombreuses disparitions d’enfants sans aucune raison ni sans aucune trace laissée. Des disparitions qui au fil des ans ne sont toujours pas résolues, ces enfants n’ayant jamais été retrouvés.

Le film est centré sur Julia, jeune infirmière de la ville qu’on comprend dès le début qu’elle a perdu son mari médecin même de la ville. Comparé aux habitants de la ville, Julia ni croit pas à toutes ses histoires qui désignent un homme mystérieux vêtu de noir venant cherchant ses victimes et s’enfonçant dans la forêt sans laisser de trace. Pour elle, ce ne sont que des légendes urbaines sans fondement.

Mais voilà qu’une nuit, son fils de 6 ans se fait enlevé sous ses yeux, Julia se met donc à la poursuite de ce mystérieux personnage et tente le tout afin d’arracher son fils de ce mystérieux kidnappeur.

Voilà à quoi se résume la première partie du film et sincèrement j’y ai cru à cette mère aimante qui se bat pour sauver son fils coute que coute, car après la perte de son mari, il ne reste que son seul enfant. Une femme qui continue sa vie, son métier, à aider ses pauvres habitants… mais tout n’est que mensonge, une couverture pour révéler en fait une tout autre atmosphère, une toute autre morale…

Attention spoilers !!! (…) La vérité se fera dès lors que Julia tente de vouloir récupérer son fils dans les mains de son kidnappeur qui n’est autre que la vraie mère de ce dernier. Et hop, je me dis sur le moment, qu’est-ce que c’est que cette machination, où veut-on emmener le spectateur ? A quoi on joue !!!

Petit retour en arrière, le début du film nous présente une ville comme laissé abandonner, petite ville sans importance où les habitants subissent le train-train quotidien, des revenus pas extra ordinaires, seule détente pour les adultes, le resto du coin qui fait aussi office de bar à la fin d’une journée de boulot. On y voit des enfants abandonnés près des routes ou aux abords des maisons qui jouent avec qu’ils ont sous la main. Bref des enfants laissés à leur propre sort sans qu’un adulte se préoccupe de son bien-être ou encore de son confort.

Le film montre du doigt la vie de ses enfants, de leur présent, de leur devenir et enfin de leur avenir. Le masque de Julia tombe, j’ai été surprise de savoir qu’elle était à l’origine de tous ses enlèvements mais ne donnera qu’une vague idée du pourquoi et du comment. Elle passe pour la psychopathe mangeuse d’enfant e se fait huer même par toutes les prisonnières d’où elle se fait incarcérer et se retrouver donc seule au monde.

A la fin du film, nous avons un gros plan sur des photos de Julia et de son mari ainsi qu’une autre jeune femme sur lesquelles ils apparaissent, des clichés prises lors de voyage en Afrique, en tant qu’aide humanitaire au sein d’enfants africains très pauvres. Voilà l’explication de toutes ses disparitions d’enfants inexpliquées. Ils les kidnappent afin de les faire disparaître et qu’il puisse refaire leur vie au sein d’une famille riche et aimante, une famille pouvant leur apporter tout le confort et l’amour. Et plus ils sont pris jeunes plus ils leur sont plus faciles d’oublier d’où ils viennent.

Un film qui m’a surprise par la tournure des choses et sa morale. Il est vrai que lorsque le masque de Julia tombe il est difficile de la ranger du côté des méchants. A la fin vous comprenez le sens du titre « le secret », ça n’a pas été un coup de cœur mais l’effet de surprise m’a bien plu. (…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s