« So Undercover » avec Miley Cyrus.

so under

« Molly (Miley Cyrus), une adolescente rusée, est engagée par le FBI en tant que détective pour protéger la fille d’un criminel. Elle est donc envoyée dans le Sud des États-Unis afin d’enquêter. Elle est assez garçon manqué puisqu’ayant grandi uniquement avec son père, Molly a appris beaucoup du métier de celui-ci, elle est d’ailleurs assez familière dans sa façon de parler. Sa mission sera compliquée car elle se trouvera dans un milieu qu’elle n’a jamais fréquenté auparavant. En plus de cela, le FBI qui l’a engagé s’avère ne pas être ce qu’elle croyait. »

Mon Avis : voilà un film bien sympathique comme j’aime pour finir une semaine de boulot terrible. Je ne suis pas fan mais alors pas fan du tout de la personnalité de Miley Cyrus, mais j’avoue que les quelques films que j’ai pu voir d’elle, j’ai toujours apprécié comme celui-ci donc que je vous présente.

Une comédie bien sympathique, ne cherchez pas le film qui marquera l’histoire mais juste un moment de détente, un pti retour au bahut avec les confréries des universités, une brunette toute gentille mais qui cache un secret, un groupe de filles nunuches et des blondes pestes et en passant une petite romance légère mais mignonne.

A voir ça détend…

« La conjuration primitive » de Maxime Chattam.

conjuration

« Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ?

Une véritable épidémie de meurtres ravage la France.

D’un endroit à l’autre, les scènes de crime semblent se répondre. Comme un langage ou un jeu.
Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ?

Très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.
Pour mettre fin à cette escalade de l’horreur, pour tenter de comprendre, une brigade pas tout à fait comme les autres, épaulée par un célèbre profiler.

De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Ecosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive au cœur des pires déviances de la nature humaine. »

Mon Avis : Voilà mon gros coup de cœur du mois de Mai, je ne regrette pas d’avoir abandonné le thriller choisi du mois pour le remplacer par mon auteur n° 1 du genre, le grand Maxime Chattam !

Difficile de donner un avis de qualité pour une lecture 5 étoiles comme celle-ci. Je ne reprendrais pas le résumé voire presque, mais en quelques mots comme il l’annonce, des crimes, des victimes malmenées, violées, mutilées, étranglées,  retrouvées dans toute la France. Les descriptions sont horribles et sans le vouloir on s’imagine les lieux du crime, les souffrances horribles subites par les victimes, on se met dans la peau des enquêteurs, on a la rage contre ces hommes, ces monstres, ces barbares qui sèment des corps comme on sème des cailloux. Mais très vite l’hexagone ne suffit plus, toute l’Europe est touchée, pas le temps de se poser pour l’équipe d’enquêteurs, c’est une vraie épidémie, comme les personnages principaux, le lecteur n’aura plus le temps de dormir tellement voir résoudre l’enquête est la chose primordiale.

Dès les dix premières pages, l’auteur a su me capter avec son style fluide et implacable que je lui connais, j’ai de suite reconnu l’atmosphère vécue dans sa très célèbre série « La trilogie du Mal », c’est sanglant, dégoûtant pour rester polie (et pour ne pas dire dégueulasse) mais c’est attractif tout ce sang, ces corps qui ne ressemblent plus à ce qu’ils étaient à l’origine, ce timing si court entre deux découvertes macabres, c’est du cent (sang) à l’heure tant pour les tueurs, tant pour les enquêteurs mais aussi pour le lecteur. De plus l’auteur nous offre un voyage à travers l’Europe, il utilise à merveille le temps, l’espace, la géographie, pas de surplace dans la forme et dans son contenu. Le livre est écrit en trois parties, à la fin de celles-ci l’auteur nous fait une révélation, LA révélation qui relance l’intérêt et motive encore plus son lecteur mais le pire qui fait gravir un échelon en plus dans l’horreur. Une écriture, un récit monté avec intelligence, avec structure, c’est excellent, c’est à se demander jusqu’où l’auteur nous emmènera dans ses prochains écrits, quelle classe ! C’est brute… !

Dans une atmosphère d’enquête policière, l’auteur entraîne son lecteur dans la terreur en plein horreur, de son lecteur il en fait sa victime, son témoin de toute une machination, un visage de l’homme qu’il explore, le MAL. Les mots sont bien choisis, les situations collent parfaitement à l’ambiance voulu, on frissonne, on craint, on se plaque la main devant la bouche par tant de découvertes mais on aime et on en redemande, il a réussi à titiller le côté sombre de mon humanité, le thème abordé et exploré dans son nouvel ouvrage.

Je conseille vivement si vous êtes fan du genre, de la première à la dernière ligne, vous ne pourrez plus faire marche arrière… C’est du grand Maxime Chattam, l’auteur maîtrise son art, il est au sommet de son art… que dire de plus à part bonne lecture à vous !

Une suite attendue…

friday-harbor,-tome-2

« Zoӫ Hoffman est une douce jeune femme, romantique, mais qui a été si durement blessée dans son passé qu’elle n’ose plus ouvrir son cœur à qui que ce soit. Surtout pas Alex Nolan, le plus hanté des frères Nolan.

Il boit pour tenir ses démons à distance. Non seulement a-t-il abandonné l’idée de trouver l’amour, mais il n’y a jamais cru. Et cependant, en dépit de sa réputation, la belle et timide Zoë engage Alex afin de réagencer sa maison du lac.

Parfois, il ne suffit que d’une lueur pour chasser les ténèbres… »

Ah voila une série coup de cœur que j’ai bien aimé découvrir il y a quelques mois. Le premier tome nous présentais le charmant duo Lucy/Sam mon avis ICI, j’avais été envoûtée par ce premier tome avec cette petite touche fantastique. Le tome 2 sort le 5 Juin prochain…

Une adaptation… »Une île » de Tracey Garvis Graves.

Voilà une sortie Milady qui m’intéresse particulièrement par son résumé, à farfouiller un peu partout sur le net, j’ai trouvé déjà des avis de lectrices qui on été transportée par cette romance contemporaine. A savoir que ce roman qui est le premier de l’auteur a été traduit dans plus d’une vingtaine de pays et que les droits ont été acheté afin d’en faire une adaptation cinématographique ! Chouette !

En attendant voici le résumé :

« Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux. »

C’est tentant n’est-ce-pas ??? Moi j’ai hâte de découvrir ce duo qui promet…

Bla bla du jour…

Récemment mis à jour1

Comme je précise dans mon article précédent, j’ai fini « Chasseuses d’aliens » de Gena Showalter dimanche matin au réveil. Et donc me voici à commencer une nouvelle lecture pour la semaine, à savoir « horreur/thriller » comme thème abordé.

Mon planning étant bouclé pour le mois de Mai, j’ai choisi « Appartement 16 » de l’auteur Adam Nevill qui traîne depuis longtemps mais très longtemps dans ma PAL(ourde) ! Et en lisant le résumé, ce titre m’a rendu bien curieuse et me promettait frissons et phénomènes bizarres et bla bla etc…

Ayant commencée depuis dimanche donc, me voilà à lire les premières pages, et je tourne et je tourne, présentation des personnages, l’atmosphère se dessine, le fond de l’histoire se dévoile, le fond et la forme se mettent en place mais je reste de marbre… malheureusement pas d’accrochage, mon attention part à la lecture, bien qu’Apryl le personnage principal, me plaise assez…

Et voilà que l’idée de vouloir changer de lecture se forme petit à petit dans un coin de ma tête, mes pensées vont vers Maxime Chattam, son dernier titre « La conjuration primitive », téléchargée même la semaine dernière, me voilà à me prendre par les sentiments en me disant « Hmmm voilà bien longtemps que je n’ai lu du grand Maxime Chattam »… mais je vous avoue que ma bonne conscience m’en a voulu de vouloir passer à autre chose, mon planning déjà bouclé et je me suis dite qu’avec tous les titres dans ma PAL, je ne pouvais perdre du temps sur une lecture que je n’accroche pas…

Il faut savoir trancher donc me voilà depuis hier soir à savourer le dernier Chattam et je peux vous dire que dès les dix premières pages, il m’a été difficile de devoir éteindre ma liseuse car l’heure était de dormir pour mon petit (qui partage toujours mon lit à 5 ans, oui je sais !!!) et je ne pouvais laisser la lumière de ma chambre allumée du coup…

C’était le blabla du jour…

Allez top résumé de ma nouvelle lecture…

« Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ? Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage. Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre. Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ? Et si c’était un jeu ? Mais très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition. Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre. »

C’est dimanche, qu’est-ce qu’il s’y passe ?

Semaine 20

Pub Sony ebook

Oh que je suis honteuse car au début de mon blog, j’annonçais un RDV « quoi de neuf » tous les dimanches mais depuis le début je n’ai fais qu’un seul article !!! Ah la la la les habitudes ont du mal à être respectées !

Bref ce matin au réveil, j’ai fini le premier tome de la série rééditée de l’excellente auteure Gena Showalter « Chasseuses d’Aliens » dont le titre est « Fatal rendez-vous ». Un premier tome sympa, de l’action bien allié à une romance qui ne fait pas dans la guimauve, j’adore, car trop de romance ça me noie un peu quand même !!!

Ah faut que je vous avoue aussi avoir lu dans la nuit, me suis levée pour me soulager et du coup pour me rendormir j’ai lu quelques pages ça dépanne pas mal pour retrouver le sommeil… Juste dommage que je n’ai pas encore mon étui avec lampe intégrée pour ma Sony reader, je passe commande demain !

Nouvelle lecture en cours, « Appartement 16 » de Adam Nevill, une fois par mois je décide de lire le genre horreur/thriller, bon les premières pages ne m’attirent pas trop je dois avouer, j’espère ne pas tourner en rond, ça m’agacerait ! Je viens de lire un avis sur le net  plutôt négatif… Il est clair que si je ne m’attache pas je passerai vite à autre chose ! Ah en pensant j’ai téléchargé le dernier Maxime Chattam qu’il me tarde de lire !!!

Bon allez je vais aller chercher quelques news !!! tout en sirotant ma soupe, ça caille sur mon île !

« Chasseuse d’aliens, fatal rendez-vous » de Gena Showalter.

chasseuses-d-aliens

« Traqueuse d’aliens aux méthodes musclées, Mia Snow fait partie d’une brigade d’élite qui a pour vocation d’imposer la loi humaine aux hordes d’extraterrestres de tous poils débarqués à New Chicago. Pro du close-combat, Mia sait se faire respecter dans cet univers masculin où le sordide le dispute au macabre. Suite à un meurtre à l’étrange mise en scène, les soupçons se portent sur une Arcadienne, peut-être la pire des races aliens. Mia se met en chasse et croise bientôt la mute d’un immense guerrier arcadien à la chevelure de neige et aux pouvoirs déconcertants. Kiryn se joue d’elle mais cherche pourtant à l’aiguiller dans son enquête. Pourquoi ? Et surtout pourquoi éprouve-t-elle une attirance irrésistible pour cet ennemi ? Elle qu’on dit froide, voire insensible, aurait-elle finalement un cœur ? »

Mon Avis : Voici un auteure que j’aime beaucoup. Ravie d’avoir appris la réédition de cette série, j’avoue que la couverture est bien plus jolie que la précédente et que ça faisait un petit moment que je n’avais lu quelque chose de l’auteure bien que ma PAL contienne encore des titres de cette dernière.

Dans cette série, pas de créature surnaturelle mais des aliens. Au jour d’aujourd’hui les aliens vivent parmi nous, les humains. L’héroïne est Mia Snow, jeune femme au caractère bien trempée, une réputation de fer dans son métier, officiant pour l’A.I.R, une brigade spécialisée contre les crimes perpétrés par les aliens. Mia aime son métier, elle ne vit que pour lui et prend un malin plaisir à appliquer la loi, à traquer tout alien, ayant été élevé à haïr tout extra-terrestre. Dans ce premier tome, elle devra faire l’enquête sur une série de meurtres, le tueur en série ne vise que des hommes aux yeux et aux cheveux sombres. Dès les premières recherches, des noms tombent, Mia prendra vite conscience qu’il s’agit là de bien plus qu’une simple affaire de serial-killer, son enquête la conduira en plein coeur d’un complot très sombre qui soulèvera bien des affaires obscures mais bien qu’elle ne le sait pas encore au début de son enquête, Mia sera impliquée sans le vouloir d’une certaine façon et devra prendre une décision qui fera basculera sa vie. Mais tout ne sera pas si sombre pour la belle Mia, des jours heureux l’attendent à condition qu’elle accepte certaines vérités qui lui feront faces.

Une enquête qui s’avère sinueuse mais grâce à sa rencontre avec un arcadien du nom de Kyrin en Arr que tout indice accuse d’être le tueur, la voilà un duo inattendu afin de résoudre toute cette histoire. Kyrin est un être d’une grande puissance, ses pouvoirs sont extraordinaires, un physique qui ne passe pas inaperçu et dont Mia ne reste pas insensible, un charisme énorme. Ces deux êtres là devaient se rencontrer. Ils se séduisent tout en se cherchant mutuellement, l’auteure nous livre un jeu, ils se cherchent, se tournent autour. Il est tout ce qu’elle déteste et ce qui la rend meilleure dans son métier, alors qu’elle est tout ce qu’il désire et trouve au premier regard posé sur elle. Un duo qui ne s’entendra pas dès le début mais qui à force des événements devra faire équipe et surtout se faire confiance mais naîtra entre eux d’eux le désir de l’autre ce qui va compliquer cette séduisante alliance.

L’auteure nous offre là un tome au rythme bien soutenu, pas de temps mort pour nos personnages, une enquête qu’il faut à tout pris régler, les victimes se sèment comme des petits cailloux et surtout un duo séduisant entouré de personnages secondaires pas mal du tout. Ce que j’aime chez Gena Showalter c’est qu’elle allie à perfection l’action et la romance. Chaque chose a sa place, l’action et l’enquête domine ce premier tome avec sa touche de romance bien dosé sans tourner dans la guimauve. On n’a pas comme dans certaines lectures, un homme et une femme qui ne cessent d’être en partie de jambe en l’air et dans toutes les positions possibles. L’histoire est simple et c’est grâce à tous ses personnages que l’histoire est rendu plus profonde et intéressante. De plus, comme dans toutes les lectures que j’ai pu lire de l’auteure, le personnage principal est original de par son histoire personnel qui n’est pas tout rose, on s’attache.

Bref un roman bien ficelé, l’enquête domine, les personnages évoluent au fil des pages, l’auteure nous tient en haleine et nous surprend sur des vérités qu’on ne pouvait soupçonné au début de la lecture. J’ai passé un bon moment de lecture, j’espère encore plus dans les tomes suivants, le thème de cette série semblant être la manipulation génétique, j’espère que l’auteure développera encore plus dans ses suites.