« La conjuration primitive » de Maxime Chattam.

conjuration

« Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ?

Une véritable épidémie de meurtres ravage la France.

D’un endroit à l’autre, les scènes de crime semblent se répondre. Comme un langage ou un jeu.
Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ?

Très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.
Pour mettre fin à cette escalade de l’horreur, pour tenter de comprendre, une brigade pas tout à fait comme les autres, épaulée par un célèbre profiler.

De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Ecosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive au cœur des pires déviances de la nature humaine. »

Mon Avis : Voilà mon gros coup de cœur du mois de Mai, je ne regrette pas d’avoir abandonné le thriller choisi du mois pour le remplacer par mon auteur n° 1 du genre, le grand Maxime Chattam !

Difficile de donner un avis de qualité pour une lecture 5 étoiles comme celle-ci. Je ne reprendrais pas le résumé voire presque, mais en quelques mots comme il l’annonce, des crimes, des victimes malmenées, violées, mutilées, étranglées,  retrouvées dans toute la France. Les descriptions sont horribles et sans le vouloir on s’imagine les lieux du crime, les souffrances horribles subites par les victimes, on se met dans la peau des enquêteurs, on a la rage contre ces hommes, ces monstres, ces barbares qui sèment des corps comme on sème des cailloux. Mais très vite l’hexagone ne suffit plus, toute l’Europe est touchée, pas le temps de se poser pour l’équipe d’enquêteurs, c’est une vraie épidémie, comme les personnages principaux, le lecteur n’aura plus le temps de dormir tellement voir résoudre l’enquête est la chose primordiale.

Dès les dix premières pages, l’auteur a su me capter avec son style fluide et implacable que je lui connais, j’ai de suite reconnu l’atmosphère vécue dans sa très célèbre série « La trilogie du Mal », c’est sanglant, dégoûtant pour rester polie (et pour ne pas dire dégueulasse) mais c’est attractif tout ce sang, ces corps qui ne ressemblent plus à ce qu’ils étaient à l’origine, ce timing si court entre deux découvertes macabres, c’est du cent (sang) à l’heure tant pour les tueurs, tant pour les enquêteurs mais aussi pour le lecteur. De plus l’auteur nous offre un voyage à travers l’Europe, il utilise à merveille le temps, l’espace, la géographie, pas de surplace dans la forme et dans son contenu. Le livre est écrit en trois parties, à la fin de celles-ci l’auteur nous fait une révélation, LA révélation qui relance l’intérêt et motive encore plus son lecteur mais le pire qui fait gravir un échelon en plus dans l’horreur. Une écriture, un récit monté avec intelligence, avec structure, c’est excellent, c’est à se demander jusqu’où l’auteur nous emmènera dans ses prochains écrits, quelle classe ! C’est brute… !

Dans une atmosphère d’enquête policière, l’auteur entraîne son lecteur dans la terreur en plein horreur, de son lecteur il en fait sa victime, son témoin de toute une machination, un visage de l’homme qu’il explore, le MAL. Les mots sont bien choisis, les situations collent parfaitement à l’ambiance voulu, on frissonne, on craint, on se plaque la main devant la bouche par tant de découvertes mais on aime et on en redemande, il a réussi à titiller le côté sombre de mon humanité, le thème abordé et exploré dans son nouvel ouvrage.

Je conseille vivement si vous êtes fan du genre, de la première à la dernière ligne, vous ne pourrez plus faire marche arrière… C’est du grand Maxime Chattam, l’auteur maîtrise son art, il est au sommet de son art… que dire de plus à part bonne lecture à vous !

Publicités

5 réflexions sur “« La conjuration primitive » de Maxime Chattam.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s