« Beautiful Bastard » de Christina Lauren.

bastard

L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument… irrésistible. Un salaud magnifique.

Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être, cette sublime créature – dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante – avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour.

Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder.

Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactment ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit.

Mon Avis : Lecture finie ce matin, je vous dis de suite que ce nouveau duo érotique, Chloé/Bennett, m’a transporté ! Coup de cœur sûr !

Depuis la sortie de 50 Nuances de Grey, les sorties érotiques ne font qu’augmenter. J’ai décidé de lire celui-ci plus par curiosité, sincèrement je n’avais pas lu les dires de ce livre et  après l’avoir dévorée, ce premier tome se révèle une bonne surprise.

Le résumé ci-dessus reprend les grandes lignes du livre donc je n’en rajouterai pas des tonnes. Juste que ce fût un vrai coup de coeur pour moi. Voilà 9 mois que Chloé travaille pour son boss Bennett Ryan. Dès leur première rencontre, c’est la cata pour la jeune femme et devra lutter pour ne pas cracher à la figure de son boss méprisant, froid, hautain… bref tout ce qu’on peut détester chez un boss.

Différent de l’univers sadomasochiste de M. Grey, le côté commun avec cette série est cette atmosphère brûlante, enivrante, dangereuse qu’une femme ne se risquerait à coucher avec son boss, mais c’est trop tentant alors elle s’y risque dans cette relation qui ne prévoit que problème.

Au début de la lecture, je me suis attachée aux personnages, à ce jeu de chat à la souris, à ce jeu « je te déteste » entre nos deux protagonistes, ils se cherchent verbalement mais leur corps à eux deux disent carrément le contraire. Cette animosité chien et chat va les réunir dans un tourbillon érotique, sexuelle à ne plus en finir et va les piéger dans leurs propres sentiments. L’un comme l’autre sera une drogue pour chacun, impossible d’y résister ils se détestent mais sont sur la même longueur d’onde quand ils se connectent .physiquement, c’est brutal mais c’est comme ça qu’ils aiment.

La lecture est agréable, c’est tendu par cette atmosphère détestable entre nos deux personnages, ils s’insultent et se dévorent ensuite. Les chapitres alternent dans la narration, un coup Chloé, un coup Bennett. La lecture est prenante, nous sommes victime du duo, nous sommes témoin de leur relation électrique. Une relation qui tournera bizarrement et surtout pas comme ils l’avaient prévu tous les deux dès le départ mais leur connerie ils en ont été conscient dès ce premier faux pas en salle de réunion, les scènes sont torrides tout au long de la lecture, on s’enivre, on ne s’en lasse pas, car pimenté d’une haine qu’ils se vouent tous les deux c’est ce qui nous fait tenir, à savoir qui fera tomber en premier son armure.

Bref coup de coeur garanti, je conseille…

Publicités

4 réflexions sur “« Beautiful Bastard » de Christina Lauren.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s