« Les Soeurs de la Lune, Dragon Wytch » de Yasmine Galenorn.

Artigo 4

« Nous sommes les sœurs D’Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents qualifiés – et sexy – de la CIA d’Outremonde. Ma sœur Delilah se transforme en chat. Menolly, elle, est un vampire qui tente de s’adapter à sa condition. Quant à moi ? Je suis Camille, une sorcière, qui essaie de jongler entre ses pouvoirs imprévisibles, ses différents amants et la guerre contre les démons.

À l’approche de l’équinoxe de printemps, le chaos nous guette. Un artefact légendaire qu’on nous a confié disparaît et des hordes de gobelins et de trolls ont investi Seattle. Je pourrais gérer si Flam, le plus sexy des dragons, n’avait pas décidé au même moment de réclamer son dû: moi! Et pour couronner le tout, le troisième sceau spirituel a fait son apparition et l’Ombre Ailée est à sa recherche. Bon, en réglant les problèmes les uns après les autres je pourrais peut-être éviter la fin du monde… Question d’organisation ! »

Mon Avis : Voilà longtemps que j’ai lu les trois premiers tomes de cette série que je compte parmi mes coups de cœur bien qu’elle soit un peu tirée par les cheveux et excentrique je trouve. J’avais envie de m’évader, de quitter toute réalité et rien de telle que de se plonger dans les nouvelles aventures des sœurs d’Artigo, un univers bien spécial qui me fait voyager en général.

Dans ce 4è tome, place à Camille, ce n’est pas la sœur que je préfère mais vous êtes sûres de ne pas vous ennuyer avec elle, elle a une vie personnelle aussi remplie que ses missions face aux créatures qui menacent d’envahir la terre. Camille et ses sœurs recherchent toujours les sceaux spirituels mais doivent en même temps livrer combat face aux démons arrivant tout droit d’Outremonde et comme si ça ne suffisait pas, Camille doit gérer ses trois amants, Trillian le svartan, Morio le démon renard et enfin Flam le dragon (quand je vous disais que c’étais tiré par les cheveux). Ils ont tous les trois une personnalité différente mais chacun a quelque chose que  l’autre n’a pas. Mon préféré c’est Morio, le démon renard. Ce tome est accentué sur la relation entre Camille et Flam, j’appréciais beaucoup Flam dans les précédents tomes, mais là je l’ai trouvé trop macho et très possessif envers Camille. On fait plus ample connaissance avec ce personnage surtout dans son intimité. Camille reste fidèle à sa personnalité extravertie et dans ses penchants sexuelles.

Mais ce qui m’a intéressé c’est que son côté sorcière évolue pas mal. Etant mi-humaine et mi-sorcière, Camille a de plus en plus confiance en elle, et ses pouvoirs grandissent et elle commence à bien les maîtriser.

Comme dans chaque tome, les sœurs d’Artigo n’ont pas le temps de souffler, les aventures s’accélèrent, les combats se multiplient. J’aime beaucoup l’univers que l’auteure crée ici, il me déconnecte vachement et il y a une grande diversité d’êtres surnaturelles, nous comptons déjà parmi les soeurs, une chatte garou, une vampire et une sorcière. Et cette atmosphère chaleureuse, familiale, magie, sorcellerie mais sans oublier l’amour. Une écriture fluide, simple et agréable, il y a pas mal de scènes d’actions qui s’enchaînent, impossible de reprendre son souffle.

Bref un tome sympathique, qui coupe bien du quotidien et qui donne pas à réfléchir, juste à vivre les aventures des sœurs d’Artigo…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s