1er baiser… Laura & Derrick.

kiss-love

Premier baiser entre Laura et Derrick… Extrait de « Accords imparfaits« de Rose Darcy.

« Der’, ça va ? »

Encore sonné, il lui retourna un sourire éblouissant, presque trop grand pour lui. Quand Derrick vit Laura lui répondre de la même manière, il ne put résister. Il la souleva dans ses bras et la fit tournoyer quelques instants. Le rire de la jeune femme se déploya dans les airs autour d’eux. Là, tout de suite, il était heureux, tout simplement. Derrick reposa Laura à terre…

« Tu es cinglé ! gloussa la jeune femme. Félicitations. Monsieur le Pompier ! »

… et sans plus réfléchir, il se pencha vers elle et l’embrassa.

Waouh !

« Accords imparfaits » de Rose Darcy.

accords-imparfaits

« Quand Derrick rencontre Laura, cela fait des étincelles. Toutes sortes d’étincelles, de toutes les couleurs. Les deux jeunes gens savent qu’ils sont faits l’un pour l’autre, mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils pourront s’entendre car pour eux, se disputer devient tout un art. Ni l’un ni l’autre ne savent s’ils auront un avenir ensemble ni même s’ils devraient s’y essayer.
Pourtant, ils vont s’efforcer d’abattre un à un les obstacles qu’ils se sont eux-mêmes employés à dresser pour découvrir ce qu’aimer veut dire… »

Mon Avis : Eh bien je dois être en manque de romance car celui-ci je l’ai dévoré. Une histoire comme n’importe quelle femme voudrait vivre. Quelle fraîcheur ce roman, je l’ai commencé hier soir dans mon lit et l’ai terminé ce matin… à la plage ! La lecture idéale dans un cadre estivale de rêve… En attendant que mes enfants se baignaient, j’étais victime du duo Lau’ et Der’ !

Après le duo Shane/Alice, il me fallait encore de la romance et je suis tombée sur celle-ci. J’avais lu brièvement quelque part que c’était un coup de cœur pour une lectrice et vu le nombre de pages pourquoi pas, voilà longtemps que je n’avais pas remis le nez dans un bouquin donc il me fallait un minimum de pages. « Accords imparfaits » vous plonge de suite dans une atmosphère amicale, une maison qui réunit 8 coloc’, le proprio Lucas accueille son dernier coloc et ami « Derrick » oui comme l’inspecteur de la fameuse série allemande qui passait en boucle quand j’étais petite !

Dès les premières pages, le ton est donné, Derrick et Laura font connaissance mais se déclare de suite la guerre, bien-sûr pas de surprise, la lectrice comprend déjà que ces deux là sont fait l’un pour l’autre et qu’ils vont finir ensemble mais avant, lectrice que nous sommes nous allons être témoin d’une relation amicale qui commence en jeu au chat et à la souris et qui va durer quatre ans avant que le destin s’en mêle. C’est de suite dynamique, Der’ et Lau’ sont attachants. Laura est décrite comme la personne la plus agréable sous le toit, toujours joyeuse, « smiley » est son surnom donné par ses coloc. Originale dans sa façon de communiquer avec Derrick, elle lui laisse tous les jours des petits mots sur des post-it collés à sa porte de chambre, c’est un côté très original de part l’auteure. Une lecture simple, pétante, bourrée d’humour, attendrissante dans ses moments durs, frissonnante dans ses moments intimes, on traverse tant d’émotions, c’est d’une fraîcheur !!!… quelle femme ne voudrait pas un Derrick à elle toute seule. Les personnages sont attachants, l’un ne se démonte pas devant le sarcasme de l’autre. Il y a belle évolution entre eux d’eux sans qu’ils en aient conscience et ils la vivent pleinement. Il m’est arrivé de sourire bêtement tellement j’ai étais séduite et envieuse de vivre la vie de Laura, ouaw !

Bref vous l’aurez compris, j’ai adoré, un agréable moment qui passe trop vite, on en veut encore…

1er baiser… Alice & Shane.

kiss

Premier baiser entre Alice et Shane… Extrait « Pierre, feuille, ciseaux » de Catherine Kalengula.

« … Mais il me retient, me serre contre lui. J’abdiquerais pour moins.

– De quoi as-tu envie là, maintenant ? me murmure-t-il à l’oreille, si près que je sens son souffle sur mon lobe et mon cou. Dis tout ce qui te passe par la tête, je me ferais une joie d’exaucer tes vœux.

Je veux connaître le plaisir dans tes bras, être prise de vertiges tellement ce sera fort…

– En premier, t’embrasser, soufflais-je, le cœur trépident. Et toi ?

Je veux être sûre cette fois, ne pas me tromper.

– Quoi, et moi ?

Il va me rendre dingue !

– As-tu envie que je t’embrasse ? réponds-je à toute vitesse.

Il pose ses lèvres sur les miennes, d’abord timidement. C’est moi qui l’encourage à aller plus loin et il se fait un plaisir de répondre à mes désirs… Je le laisse visiter la bouche, caresser ma langue, étourdie par toutes ces sensations nouvelles. Quand Shane descend à la base de mon cou, je me mets à haleter…

J’oublie où je suis, le risque que quelqu’un nous surprenne, la pluie qui traverse nos vêtements. Il n’existe rien d’autre que la bouche de Shane sur ma peau mouillée. Shane, ce garçon si beau qui me veut, moi.

– Tu as froid ? s’inquiète-t-il?

– Un peu…

– attends, je vais arranger ça.

Et il tient promesse. Il promène ses lèvres sur mon visage, puis le long de mon cou, descend de plus en plus bas…

(…)

« Pierre, feuilles, ciseaux » de Catherine Kalengula.

pierre

« Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance. Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ? »

Mon Avis : Eh bien voilà après une longue absence, un long passage à vide me revoilà avec une petite romance bien sympathique !!! qui aurait cru que j’allais être mordue d’Alice et Shane. Hier soir j’ai veillé un peu tard, donc je me suis dite pourquoi pas lire, j’avais besoin de lire quelque chose de pas long donc mon choix s’est arrêté sur cette lecture qui m’a énormément plu. Sans vouloir reprendre mot pour mot le résumé qui reprend bien cette magnifique rencontre nous voilà plongée dans la vie d’Alice et Shane que le hasard a mis sur la même route.

Nous faisons la rencontre de deux jeunes gens qui traversent un moment très difficile dans leur vie, Alice avec la perte soudaine de ses parents victime d’un chauffard sur la route et Shane qui subit une indifférence de la part de ses parents adoptifs. En effet, Alice a beaucoup de mal à faire le deuil de ses parents surtout que sa mère allait donner naissance à sa petite sœur. Shane quant à lui, enfant adopté par un couple aisé a beaucoup de mal à trouver sa place dans la société. Il aime l’art mais son père adoptif lui casse tous ses rêves en le forçant à prendre une autre voix. Shane voit sa relation devenir difficile avec son père mais le pire est que sa mère biologique refuse de lui envoyer une photo d’elle. Shane se sent perdu et accumule les conquête pour noyer son chagrin et oublier son existence. Ces deux jeunes gens qui ont perdu le goût de vivre vont pourtant le retrouver grâce et à travers l’autre…

Une romance qui se lit paisiblement, écriture fluide, l’atmosphère, les lieux, on s’y plairait de vivre dans le monde d’Alice et Shane malgré leurs difficultés à chacun. Le récit alterne, un temps pour Alice, un temps pour Shane, Alice est la jeune femme renfermée sur elle-même, mais qui a son caractère à elle, d’un charme naturel, on la découvre au fil de l’histoire et on s’y attache. Shane c’est le bad boy, asiatique, 20 ans, aucune fille ne le résiste, charmeur tant dans son attitude que dans ses paroles, un physique agréable même en tant que lectrice j’avoue avoir succombée ! Mais sous cette apparence sûre, Shane est un jeune homme qui souffre, blessé par sa mère biologique qui refuse de le connaître.

J’ai beaucoup aimé leur rencontre dans l’ascenseur, des minutes qui deviennent interminables mais un moment inoubliable qu’ils n’ont pas vécu depuis un moment, une lueur qui viendra percer leurs idées sombres…

Bref vous l’aurez compris j’ai adoré, j’aime ce genre de romance qui fait rêver, des personnages comme vous et moi dont le hasard va les faire rencontrer et ensembles vaincront leurs démons. Une belle histoire ou la romance a toujours sa place mais surtout qui a toujours le dernier mot !