« De fièvre et de sang » de Sire Cédric.

defievreetdesang

« Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang.

Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…

Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Sviirta. Personnage excentrique et hors norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang.

S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’un homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ? Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crises de démence, folie meurtrière, rite satanique… « 

Avis : Voici ma seconde lecture de cet auteur, j’ai découvert cette  excellente plume grâce à « L’enfant des cimetières » qui m’a donné les sensations que j’espérais, gore à souhait mais surtout impossible de refermer le livre, même dans mon sommeil, l’histoire tournait en boucle inconsciemment.

Dans « De fièvre et de sang », nous trouverons une atmosphère moins gothique mais plus surnaturelle. L’auteur ici nous sert des victimes (bien-sûr), des loups et du sang, des litres de sang dans une ambiance qui se veut violente, un rythme haletant, des meurtres horribles, j’ai trouvé captivant mais surtout j’en voulais encore.

Nous voilà à suivre les aventures d’Alex Vauvert, un flic  décrit comme baraqué et bourru et Eva Svarta une profileuse albinos. Tout au long de la lecture, nous apprenons à faire connaissance de ces deux protagonistes que nous découvrirons pleins de failles, blessés par la vie. Impossible pour ma part de ne pas m’être attachée à ses deux personnes et surtout l’auteur les rend très convaincants et efficaces.

Nous commençons le livre avec du lourd, la première scène donne directement le ton, qui se veut gore et stressant. Une jeune fille se réveille nue sur un matelas ensanglanté, perdue ne sachant pas où elle se trouve, elle est ligotée et ne pensera qu’à fuir ses kidnappeurs. Mais ce que nous apprendrons est que cette jeune victime était sur le point de subir un drôle de rituel, bien étrange mais surtout maléfique, que son nom faisait partie d’une longue liste de pauvres victimes, toutes écorchées et vidées de leur sang. Mais l’arrivée in extremis de notre duo Svarta/Vauvert va déjouer les plans de nos assassins.

On assiste là à un super polar à la manière américaine mais situé en France, j’avoue n’avoir jamais été attirée par les décors français mais ici l’auteur me fait oublier ce sentiment de rejet, bien au contraire, il s’en est tellement bien servi que le paysage est totalement adéquate à l’atmosphère macabre du livre, ainsi que l’action est super bien menée.

L’auteur a réussi à me capter dès les premières notes d’écriture, avec son duo aux personnalités bien mystérieuses, il nous mène droit au but dans une écriture fluide et simple. Il est vrai que Sire Cédric m’avait fait aimé son écriture « poétique » et son atmosphère très gothique dans « l’enfant des Cimetières » alors qu’ici rien de tel, nous y retiendrons un excellent polar bien sanglant, au rythme bien pressant du début à la fin. Il fait aussi prendre des risques à ses personnages, les faits vivre, joue avec leur vie.

Mais pour les fans du genre vous serez servis, l’auteur nous offre un cocktail de surnaturel, d’horreur et revisite même un personnage, un nom, une figure connue que je vous laisse découvrir. Bref une lecture que je recommande c’est rebondissant, le temps presse, l’enquête est passionnante…

Publicités

2 réflexions sur “« De fièvre et de sang » de Sire Cédric.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s