The air he breathes de Brittainy C. Cherry.

elements-tome-1-the-air-he-breathes-783291-250-400

« Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes.

C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues. »

Mon Avis : A première vue, j’ai craqué sur la très belle couverture et cette petite phrase qui retient direct votre attention et qui annonçait bien des drames.

Nous suivons ici la vie de Tristan et Elizabeth, deux êtres dont la vie s’est arrêtée brusquement lors de la perte d’êtres chers. Elizabeth a perdu son mari Steven lors d’un accident de voiture, ce dernier aurait perdu le contrôle de son véhicule. Elizabeth malheureuse, malgré des moments difficiles, survit grâce à leur fille Emma, elle s’accroche à la vie et surtout pour sa fille seule rattachement qui lui reste de son défunt mari. Tristan quand à lui a perdu son fils et sa femme, c’est un homme brisé qu’on rencontre dès les premiers chapitres, devenu sauvage, il s’est coupé du monde, de toute civilisation, se néglige physiquement, c’est un homme que tout le monde craint.

Ces deux personnages que tout oppose, partagent les mêmes souffrances, les mêmes tourments, Elizabeth décide malgré tout de reprendre sa vie comme elle peut, entre le vide d’un mari qui n’est plus et une mère qui collectionne les hommes riches, Emma devient sa seule raison de vivre.

L’auteur nous décrit à merveille ces deux personnages, j’ai été séduite, Tristan est un homme qui m’a marqué l’esprit, son personnage est dur, comme Elizabeth, j’aurais été sensible à son mal être, à son côté bad boy torturé. Comment ne pas vouloir lui tendre la main à cet homme qui a tout perdu et malgré l’armure qu’il s’est vite bâti, c’est un homme qui ne demande qu’à retrouver le goût à la vie. En rencontrant Elizabeth, chacun va penser les blessures de l’autre, apporté à l’autre ce qui lui a été enlevé trop tôt, l’amour, le touché, les émotions, en résumé la vie.

Un personnage que j’ai apprécié aussi, c’est la meilleure amie d’Elizabeth, des amies comme ça on en a au moins une dans notre cercle, pleine de vie, très marrante et assez cru, ce qui a donné une touche d’humour à cette lecture très dramatique.

Le titre est très accrocheur et prend tout son sens tout au fil de la lecture, ce ne fut pas un coup de cœur mais un moment agréable de passé, certains passages sont très beaux et tristes, ils sonnent comme des citations sur la vie. L’auteur a su me toucher à ce niveau.

En résumé, un moment agréable, des drames qui vont réunir deux êtres sur le même chemin, dans le même combat, une vérité qui se fait jour, j’ai eu la rage quand même mais bon une romance qui se finit bien comme tant d’autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s