« Room Hate » de Penelope Ward.

room-hate

« Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile. »

Mon Avis : Après avoir apprécier l’intrigue de Mourir sur Seine de Monsieur Bussi, il me fallait couper avec le genre littéraire, revenir à une belle romance comme je les aime. De nos jours les romances ça pousse comme les champignons savoir dénicher l’histoire qu’il me faut sur le moment ne m’est pas évident. Et me voilà à surfer sur le blog de lectrices, je regarde les tendances du moment, je m’arrête sur un de ses coups de cœur du moment, le titre ne me dit rien ni son auteur, je découvre le résumé, hmmm ça me plaît et l’avis de la lectrice me plaît mais je ne le lis pas jusqu’au bout pour éviter tout spoiler. Et c’est décidé ça sera ce titre, « Room Hate » de Penelope Ward.

Le résumé nous dévoile direct la trame de l’histoire, Justin et Amélia c’est tout d’abord une forte amitié mais le temps les aura séparé pour diverses raisons. Quelle belle amitié, je pense pour la plupart d’entre nous, pour celles qui nous ne l’ont pas vécu, une amitié avec un garçon j’y ai toujours cru.

Justin et Amélia se retrouvent après de très longues années, Justin n’a jamais pu pardonné Amélia d’être partie, de l’avoir quitté. Les retrouvailles sont électriques, et la cohabitation se révèle être impossible entre eux d’eux, respirer le même air c’est limite pour le jeune homme, d’autant plus que la copine de Justin est juste adorable avec Amélia, naîtra une étonnante entente entre elles.

Justin quant à lui, est ingrat, insupportable, irrespectueux. Il est froid envers elle, il la rabaisse, la traite comme une vieille chaussette. Il fait la sourde oreille quand Amélia commence à lui expliquer les raisons de son départ, ses motivations.

Là où leur cadeau commun devait les réunir, les faire retrouver, on retrouve deux amis qui sont limite des étrangers, l’un toujours en souffrance et l’autre dans l’espoir que leur amitié ait perduré malgré tout.

Dans la vie comme dans les livres, on a tous droit une seconde chance quoique la vie nous ait fait subir, la roue tourne, et l’amour s’en mêle… Une histoire magnifique que pourrait vivre n’importe qui ou qui l’a déjà vécu.

La seconde partie du roman tourne de façon inattendu, le sort s’acharne toujours, Amélia doit encore faire face à une épreuve. Une épreuve qui s’avère être un mal pour un bien. On s’attache à ce duo amoureux. A travers le récit d’Amélia, on ne peut que s’attacher à Justin sans que l’auteur nous le décrive directement, mais plus à travers les yeux d’Amélia, son amitié pour lui, ses sentiments, ses émotions. On ressent la souffrance qu’a causé le départ d’Amélia, à travers la méchanceté du jeune homme envers son amie d’enfance. Une souffrance qui n’a fait que grandir durant jusqu’à leur retrouvaille. Mais Justin est avant tout un homme très aimant et touchant.

J’ai été là « spectatrice » d’une très belle romance entre un homme et une femme qui se sont toujours aimés mais que la vie a séparé… pour mieux se retrouver et surtout pour se reconstruire… La plume de l’auteure est agréable, les émotions retranscrites sont d’une profondeur tout en étant touchant que le récit est plus que crédible. Un coup de cœur pour ce premier titre que je découvre de cette auteure.

Publicités

3 réflexions sur “« Room Hate » de Penelope Ward.

  1. hopebookine dit :

    Je viens tout juste de le terminer, j’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Justin, son évolution est géniale et très bien écrite, mais Amélia m’a beaucoup moins convaincue… il y a un côté que j’ai beaucoup aimé, c’est qu’ils ne fassent rien dans le dos de Jade, ça m’aurait embêtée parce que je l’aimais beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s