« Si je reste » avec Chloë Grace Moretz.

new-if-i-stay-movie-poster

« En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches… « 

Mon avis : A la base, il ne m’intéressait pas de voir ce film tellement la lecture ne m’avait pas emballer. Peut-être n’avais-je pas réussi à capter les émotions que dégageait le bouquin mais j’ai été curieuse de par l’actrice choisie et par le fait que je regarde toujours l’adaptation d’un livre.

Je ne reviendrai pas sur l’histoire de Mia car tout le monde la connaît et le fameux drame qui bouleversera à vie Mia. Mais c’est avant tout aussi sa grande histoire avec le beau et talentueux Adam. J’ai troué leur histoire magnifique, la relation de Mia avec ses parents aussi, très « cool » ouaw, j’avoue avoir envier ses parents. Et ce drame, tout le temps que Mia a passé dans le coma est très poignant, et m’a soulevé le cœur les larmes ont coulé sans que je puisse les commander, les proches de Mia, venus lui rendre visite même une infirmière qui lui soufflait dans l’oreille de s’accrocher à la vie. Un film très émouvant très poignant je me répète mais qu’il faut découvrir. C’est une histoire qui peut arriver à n’importe qui d’entre nous.

Publicités

« Un Amour Infini » avec Alex Pettyfer.

Endless-Love-Movie-Posters

« Un Amour Sans Fin est l’histoire d’un de coup de foudre entre une fille de la haute société, Jade Butterfield, et un garçon qui a son seul charme pour atout, David Elliot. Une histoire d’amour passionnée, attisée par la véhémence avec laquelle le père de Jade tente de les séparer. »

Mon avis : Un très joli coup de foudre entre Jade et David issus de milieu totalement opposé. Voilà 4 ans que David espère adresser la parole à la jolie Jade mais cette dernière est renfermé, surtout depuis le perte de son frère, mort d’un cancer. Jade est effacé, sa famille n’est plus unie, son père lui met la pression concernant ses études, Jade est promis à un bel avenir dans la médecine. Mais la jeune fille n’a jamais connu le grand amour, le vrai. Et puis David arrive, change sa vie, sa perception de la vie. Il la sort de son cocon qu’elle avait si bien tissé. Mais le père de Jade n’est pas d’accord pour cette idylle, ils sont différents et n’ont rien à faire ensemble surtout qu’elle est à 2 semaines d’intégrer son internat de médecine.

Une jolie histoire d’amour entre deux jeunes personnes qui malgré leurs différences de vie, vont vivre pleinement leur amour et surmonter difficilement les obstacles mais l’amour triomphe toujours. On s’attache aux personnages, on envie cette amour si fort, c’est beau, c’est tentant. Un film à découvrir.

« The Best of Me » avec James Marsden.

est

« Deux anciens amoureux de lycée se retrouvent après de nombreuses années quand ils reviennent visiter leur petite ville natale.« 

Mon avis : Qui dit vacances dit romances ! Ah j’adore être en congés, même s’l fait beau un coup de parc ou plage pour mes garçons pendant que je lis ! Ici je vais vous donner mon avis sur la dernière adaptation d’un livre de Nicholas Sparks.

Il faut savoir qu’à la base, le rôle masculin était attribué à notre regretté Paul Walker qui a donc a été remplacé par l’acteur James Marsden, un habitué dans le genre.

Amanda et Dawson se sont rencontrés au lycée et sont très vite tombés amoureux. Les deux jeunes gens sont issus de milieux très différents, Amanda est promu à un belle avenir, ses parents sont riches alors que Dawson est le vilain petit canard de sa famille, une famille composé d’un père alcoolique et violent et de deux frères qui suivent les traces de ce dernier.

Dawson n’est pas une racaille, il aime lire, étudier, est introverti et quand il rencontre Amanda, c’est le coup de foudre, elle est pimpante, rêveuse, elle le sort de sa timidité. Dawson et Amanda vont vivre un amour si fort jusqu’au drame. Dawson va en prison. Pendant un mois Amanda, lui rend visite mais son premier amour refuse de la voir, Amanda doit continuer vivre et surtout se pencher sur son avenir. La jeune fille a le cœur déchiré et voici la fin de ce qui était une très jolie histoire d’amour.

Mais le décès d’un ami qui leur était cher va les réunir plusieurs années plus tard. Amanda est marié et mère. Elle n’est pas heureuse. Dawson travaille mais est toujours seul. La flamme est toujours là malgré le drame qui les a séparé il y a longtemps. Ils revivent leur passé, rien n’a changé même les mauvais côtés.

Voilà une jolie romance, en général les adaptations des romans de Sparks ne m’ont jamais déçus. J’ai bien aimé, je n’ai jamais lu la version papier et j’ai été surprise par la tournure du film. Je ne m’y attendais pas du tout, un poil déçue quand on s’attend toujours à des happy end mis c’était écrit comme ça.

J’ai beaucoup aimé les acteurs, quand ils étaient jeunes et plus vieux. Une histoire d’amour qui m’a emporté, des paysages doux et agréables, qui donne envie de s’y rendre pour y vivre la même chose.

Bref un film à voir.

« Percy Jackson, la mer des monstres »

percy-jackson-2-poster

 

« Percy Jackson ne sent pas vraiment l’âme d’un héros. Même s’il a déjà sauvé le monde, ce demi-dieu se demande si ce n’était pas tout simplement un coup de bol extraordinaire. Lorsqu’il découvre que son demi-frère est un monstre, il commence même à penser qu’être le fils de Poséidon est peut-être une malédiction. Mais il ne va pas avoir le temps de méditer sur le sujet car la barrière de protection divine qui protège le Camp des Sang-Mêlé est attaqué par une horde de monstres mythologiques, menaçant de détruire le sanctuaire des demi-dieux. Pour sauver leur seul refuge, Percy et sa bande doivent se lancer à la recherche de la légendaire Toison d’Or.

Leur périple va les conduire dans une odyssée à hauts risques sur les eaux inexplorées et mortelles de la Mer des Monstres, plus connue des humains sous le nom de Triangle des Bermudes. Ils devront faire face à d’incroyables créatures fantastiques : d’un taureau mécanique cracheur de feu, à des créatures des mers terrifiantes, en passant par des cyclopes géants. Et même d’autres demi-dieux à la loyauté douteuse… Les enjeux sont plus importants que jamais : si Percy échoue, le Camp des Sang-Mêlé disparaîtra à jamais et l’Olympe s’effondrera. »

Mon Avis : Voilà une saga que j’aime beaucoup, j’avais bien aimé le premier film et celui-ci est dans la même lignée. Je ne vous refais pas l’histoire car tout est dit dans le résumé.

Percy continue sa quête avec ses amis, de nouveaux personnages apparaissent, de nouveaux monstres et de nouvelles aventures encore plus époustouflantes dans ce second épisode. Comme le premier, j’ai trouvé que ça a trop vite passé et qu’à la fin, une envie de le revoir j’ai ressenti. C’est fou cette sensation de vouloir plus. Faut dire aussi que j’ai un coup de coeur pour l’acteur qui joue Percy Jackson !

Bref un film qui vous offre de l’aventure quand vous n’avez pas envie de réfléchir…

« So Undercover » avec Miley Cyrus.

so under

« Molly (Miley Cyrus), une adolescente rusée, est engagée par le FBI en tant que détective pour protéger la fille d’un criminel. Elle est donc envoyée dans le Sud des États-Unis afin d’enquêter. Elle est assez garçon manqué puisqu’ayant grandi uniquement avec son père, Molly a appris beaucoup du métier de celui-ci, elle est d’ailleurs assez familière dans sa façon de parler. Sa mission sera compliquée car elle se trouvera dans un milieu qu’elle n’a jamais fréquenté auparavant. En plus de cela, le FBI qui l’a engagé s’avère ne pas être ce qu’elle croyait. »

Mon Avis : voilà un film bien sympathique comme j’aime pour finir une semaine de boulot terrible. Je ne suis pas fan mais alors pas fan du tout de la personnalité de Miley Cyrus, mais j’avoue que les quelques films que j’ai pu voir d’elle, j’ai toujours apprécié comme celui-ci donc que je vous présente.

Une comédie bien sympathique, ne cherchez pas le film qui marquera l’histoire mais juste un moment de détente, un pti retour au bahut avec les confréries des universités, une brunette toute gentille mais qui cache un secret, un groupe de filles nunuches et des blondes pestes et en passant une petite romance légère mais mignonne.

A voir ça détend…

Une adaptation… »Une île » de Tracey Garvis Graves.

Voilà une sortie Milady qui m’intéresse particulièrement par son résumé, à farfouiller un peu partout sur le net, j’ai trouvé déjà des avis de lectrices qui on été transportée par cette romance contemporaine. A savoir que ce roman qui est le premier de l’auteur a été traduit dans plus d’une vingtaine de pays et que les droits ont été acheté afin d’en faire une adaptation cinématographique ! Chouette !

En attendant voici le résumé :

« Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux. »

C’est tentant n’est-ce-pas ??? Moi j’ai hâte de découvrir ce duo qui promet…

« Le Secret » avec Jessica Biel.

929003-affiche-du-film-637x0-1

« Chaque année 750 000 enfants disparaissent aux États-Unis. La plupart d’entre eux sont retrouvés dans l’heure ou les jours qui suivent. En revanche, 0.3% d’entre eux disparaissent à jamais sans laisser de trace. A Cold Rock, petite ville minière isolée, plusieurs disparitions suspectes ont été répertoriées ces dernières années. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia, qui fait office de médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 5 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant. »

Mon Avis : Voilà un film que je voulais absolument voir de par sa bande annonce qui présente beaucoup de suspense et bien-sûr de par sa charmante actrice Jessica Biel. Je m’attendais à un film d’épouvante ou dans le style un peu frisson/horreur mais pas du tout, le film prend une toute autre tournure après la première partie du film et d’ailleurs il est bien précisé que la bande annonce est centrée que sur la première partie du film.

Le film nous emmène à Cold Rock, petite ville minière isolée des Etats-Unis, où on compte de nombreuses disparitions d’enfants sans aucune raison ni sans aucune trace laissée. Des disparitions qui au fil des ans ne sont toujours pas résolues, ces enfants n’ayant jamais été retrouvés.

Le film est centré sur Julia, jeune infirmière de la ville qu’on comprend dès le début qu’elle a perdu son mari médecin même de la ville. Comparé aux habitants de la ville, Julia ni croit pas à toutes ses histoires qui désignent un homme mystérieux vêtu de noir venant cherchant ses victimes et s’enfonçant dans la forêt sans laisser de trace. Pour elle, ce ne sont que des légendes urbaines sans fondement.

Mais voilà qu’une nuit, son fils de 6 ans se fait enlevé sous ses yeux, Julia se met donc à la poursuite de ce mystérieux personnage et tente le tout afin d’arracher son fils de ce mystérieux kidnappeur.

Voilà à quoi se résume la première partie du film et sincèrement j’y ai cru à cette mère aimante qui se bat pour sauver son fils coute que coute, car après la perte de son mari, il ne reste que son seul enfant. Une femme qui continue sa vie, son métier, à aider ses pauvres habitants… mais tout n’est que mensonge, une couverture pour révéler en fait une tout autre atmosphère, une toute autre morale…

Attention spoilers !!! (…) La vérité se fera dès lors que Julia tente de vouloir récupérer son fils dans les mains de son kidnappeur qui n’est autre que la vraie mère de ce dernier. Et hop, je me dis sur le moment, qu’est-ce que c’est que cette machination, où veut-on emmener le spectateur ? A quoi on joue !!!

Petit retour en arrière, le début du film nous présente une ville comme laissé abandonner, petite ville sans importance où les habitants subissent le train-train quotidien, des revenus pas extra ordinaires, seule détente pour les adultes, le resto du coin qui fait aussi office de bar à la fin d’une journée de boulot. On y voit des enfants abandonnés près des routes ou aux abords des maisons qui jouent avec qu’ils ont sous la main. Bref des enfants laissés à leur propre sort sans qu’un adulte se préoccupe de son bien-être ou encore de son confort.

Le film montre du doigt la vie de ses enfants, de leur présent, de leur devenir et enfin de leur avenir. Le masque de Julia tombe, j’ai été surprise de savoir qu’elle était à l’origine de tous ses enlèvements mais ne donnera qu’une vague idée du pourquoi et du comment. Elle passe pour la psychopathe mangeuse d’enfant e se fait huer même par toutes les prisonnières d’où elle se fait incarcérer et se retrouver donc seule au monde.

A la fin du film, nous avons un gros plan sur des photos de Julia et de son mari ainsi qu’une autre jeune femme sur lesquelles ils apparaissent, des clichés prises lors de voyage en Afrique, en tant qu’aide humanitaire au sein d’enfants africains très pauvres. Voilà l’explication de toutes ses disparitions d’enfants inexpliquées. Ils les kidnappent afin de les faire disparaître et qu’il puisse refaire leur vie au sein d’une famille riche et aimante, une famille pouvant leur apporter tout le confort et l’amour. Et plus ils sont pris jeunes plus ils leur sont plus faciles d’oublier d’où ils viennent.

Un film qui m’a surprise par la tournure des choses et sa morale. Il est vrai que lorsque le masque de Julia tombe il est difficile de la ranger du côté des méchants. A la fin vous comprenez le sens du titre « le secret », ça n’a pas été un coup de cœur mais l’effet de surprise m’a bien plu. (…)