Les Chroniques de la Tour, la Malédiction du Maître » de Laura Gallego Garcia.

chroniques-de-la-tour 2

« La Haute Ecole de Magie de la Tour de la Vallée des Loups, désormais dirigée par la jeune mage Dana, accueille une nouvelle et turbulente élève, Salamandre, sauvée du bûcher par l’elfe Fenris. Alors que disparaît la naine Maritta, dernier rempart contre la malédiction de l’ancien Maître de la Tour, les élèves se divisent face au péril qui les menace: le Maître avait promis à Dana « un sort pire que la mort »… quels horribles dangers la jeune mage et ses apprentis s’apprêtent-ils à affronter ? »

Mon Avis : Suite à la lecture du premier tome, mon avis ICI, l’aventure continue à la sombre école de magie dirigée maintenant par Dana secondée par son ami elfe-loup garou, Fenris, la Tour se voit accueillir une nouvelle élève qui se prénomme Salamandre. On fait la rencontre de cette dernière dans une très mauvaise posture, sur le point d’être brûler vive sur un bûcher à la vue des habitants de son village, elle est sauvée in-extremis par l’élégant Fenris. En effet, Salamandre est accusée d’être une sorcière de part des aptitudes qu’elle même n’en a pas conscience. C’est le début de l’aventure pour notre jeune héroïne qui devient la nouvelle recrue de Dana. Ce second tome est tout aussi bien que son prédécesseur, on retrouve l’écriture légère et fluide de l’auteur. Toujours en s’adressant à un jeune public, les chapitres sont courts et la compréhension simple à portée de son jeune lecteur, on appréciera la méthode ! Une atmosphère qui promet de l’aventure, le lecteur ne peut que tourner les pages et en savourer le rythme. Les nouveaux personnages sont tout aussi attachants que les anciens encore présents dans ce second tome. De l’eau a coulé sous les ponts depuis les aventures de Dana et Kai qu’on retrouve avec plaisir avec quelques années en plus, qu’il est bon de retrouver le duo Dana/Kai même si leur relation est difficile à vivre, Kai étant un fantôme et amoureux de Dana mais impossible pour nos deux tourtereaux de trouver le bonheur de part la condition physique de Kai.

Toujours dans une ambiance ensorceleuse, nous pensions en avoir fini avec le maître, le mentor de Dana. Par esprit de vengeance, il mettra en oeuvre son retour, nous verrons de plus deux autres nouveaux personnages dont l’une fût très proche de Fenris dans le passé ce qui promet à son personnage son lot d’aventures aussi.

En résumé, un second tome qui évolue bien et dans la lignée de son premier tome, j’ai passé un agréable moment, les personnages sont attachants on se prend d’aventures avec cette joyeuse troupe, ils nous entraînent avec eux dans leur périple mais qui ne voudrait pas un peu d’aventure comme la leur….

« Les Chroniques de la Tour, la Vallée des Loups » de Laura Gallego Garcia.

Mise en page

« Il existe de par le monde quelques Hautes Ecoles de Magie, secrètes et élitistes. Dana a l’incroyable chance d’être choisie comme élève par le Maître de la Tour de la Vallée des Loups. Mais pourquoi elle ? Y aurait-il un rapport avec l’existence de Kai, ce jeune garçon qu’elle seule peut voir et entendre ? Ou avec cette mystérieuse prisonnière qui l’appelle à son secours ? Dana devra désobéir à son Maître pour venir en aide à cette étrange femme qui lui ordonne de partir à la recherche d’une licorne. Mais les loups de la Vallée semblent décidés à ne pas la laisser faire… »

Mon Avis : Voici une série que j’ai toujours voulu lire et cela remonte à quelques années déjà que j’avais découvert son auteure avec son excellent titre « Deux cierges pour le diable ». Le genre Jeunesse ne m’attire pas forcément mais pour cette auteure j’en fais l’exception.
 
Ici nous sont contés les aventures de la jeune Dana, 6 ans, issus d’une famille pauvre de paysans, elle compte quelques frères et sœurs avant elle.
N’allant pas à l’école, les temps sont durs pour cette famille, la famine sévit, les denrées sont pauvres et c’est très jeunes que les enfants apprennent à travailler dans la terre afin de nourrir toute la famille.
 
C’est à ce moment là qu’elle fera l’agréable connaissance de Kai qui deviendra son meilleur ami durant les prochaines années. Dana est la seule à pouvoir le voir, à lui parler. Naîtra une forte amitié entre ces deux enfants alors que sa famille croit qu’elle a un ami imaginaire, ses amies eux la repoussent en la traitant de folle ou de sorcière. Bien qu’elle soit peinée par le regard des autres, elle préférera cultiver son amitié avec ce jeune garçon avec qui elle aime passer du temps et surtout avec qui elle partage tout son temps.
 
Jusqu’au jour où sa vie presque tranquille, prend un drôle de tournant. Un homme d’un certain âge se présente devant les parents de la jeune enfant et propose d’emmener Dana avec lui, en leur promettant de la nourrir, de la loger et d’en faire son éducation.
Les parents étant réticents au début, décident à contre coeur de laisser leur enfants partir avec le vieille homme, les temps étant durs pour cette famille, ils voient en cette proposition la possibilité pour Dana d’avoir ce qu’eux même ne pourront offrir ne serait ce qu’à un de leurs enfants.
 
Dana de son côté pense que le vieille homme la veut pour épouse, ce qui l’attriste énormément car elle n’a que 10 ans. Contrainte, elle n’a pas le choix mais ce qui la rassure et que le vielle homme mystérieux accepte que son ami Kai vienne aussi. Il faut croire qu’il soit capable de le voir aussi.
 
Après quelques jours de chevauchée, les voilà prêt à entrer dans une vaste forêt d’où s’échappent des hurlements de loups. L’homme habiterait dans une grande tour en plein coeur de cette sombre forêt qui semble bien mystérieuse. A ce moment là, le vieille homme lui révèle qu’il l’a chois pour être son élève dans son école de magie.
 
La vie de Dana prend alors un tournant heureux, l’attend des rencontres incroyables, les aventures ne font que commencer.
 
J’ai bien aimé ce premier tome, je me suis attachée au duo Dana/Kai. Le livre se lit très vite et est assez court de même les chapitres ne sont pas longs. C’est du pur jeunesse. L’auteur ne nous noie pas sous des tonnes de descriptions, le texte est léger, son sens de même, mais embarque facilement le jeune lecteur avec son atmosphère de magie et d’aventures. Pour ma part, bien que j’ai apprécié ma lecture, j’ai trouvé un peu fade voire trop léger, cette lecture s’adressant plus à un jeune public. Bien que le cadre semble mystérieux et sombres, avec cette forêt qui semble cacher bien de noirs secrets, des loups qui hurlent en attendant quelque chose, les trois quarts du livre se déroule à l’intérieur de la Tour, l’auteur nous offre malheureusement pas plus de paysage.
 

Mais les personnages sont intéressants, l’auteur nous fait rencontrer un elfe loup-garou, une idée intéressante qu’elle aura bien développé, une naine au tempérament de feu, une maître bien mystérieux qui se révélera bien plus dangereux qu’on l’ait cru sauveur de la jeune Dana et enfin un lieu envoûtant. Des ingrédients forts que l’auteur a su relever dans un contexte fade.

Mais pourquoi l’ai-je trouvé bon ? parce que les événements prennent vite une drôle de tournure, je ne me suis pas égarée durant ma lecture. L’auteure a réussi à m’emmener là où elle voulait. Après avoir placer ce beau petit monde, la fin prévoit une suite et entraîne le lecteur à poursuivre au prochain tome. La dernière page se tourne, et vous avez juste envie de continuer et de connaître le devenir de nos jeunes héros…
 
Bref un bon petit moment de lecture qui nous enlève quelques années dans l’âge pour se mettre dans la peau d’enfants innocents mais sauveur du danger qui les guettent…