La vie est un arc-en-ciel de Cecilia Ahern.

rosie

(livre numérique)

« Depuis leur plus tendre enfance, Rosie et Alex sont les « meilleurs amis du monde ». Confidences, peines et joies : ils se disent tout. Ou presque. Car lorsque Alex quitte l’Irlande pour les États-Unis avec sa famille, l’un et l’autre ont le sentiment d’être arrachés à une histoire qui ne faisait que commencer. Mais leur amitié va survivre à l’épreuve du temps, de la distance, des difficultés, des bonheurs conjugaux et des malheurs familiaux, au fil d’une vie que chacun s’est construite de son côté. Peut-être parce que, secrètement, Rosie et Alex savent qu’ils ne se sont pas dit leur dernier mot. Un mot qui peut changer leur destin, du jour au lendemain. »

Mon avis : Voilà une romance toute sympa et rigolote. Vous l’aurez compris en lisant le résumé ci-dessus, que nous sommes témoins de la belle amitié entre Rosie et Alex, amis depuis le plus tendre enfance, ils font tout ensemble mais surtout les 400 coups. La lecture est originale, sous forme de correspondance, mail, lettres, articles de journaux ou encore carte d’invitation entre Rosie et Alex, ou Rosie avec sa famille et amies. A travers ces correspondances, évoluent tout ce petit monde, de la cour de l’école à l’âge adulte en passant par l’adolescence où il y a eu cette nuit qui changea à jamais tous les projets de Rosie. Là où Rosie avait des grands rêves de travailler dans un prestigieux hôtel, la vie en décidera autrement, à 18 ans Rosie deviendra maman d’une adorable petite fille.

J’avoue qu’à quelques reprises j’ai failli lâcher le livre, tant j’ai eu un peu de mal à tenir avec toutes ces correspondances mais de page en page, Rosie et sa petite vie et son petit monde deviennent attachants, on ne peut qu’espérer que le couple Rosie et Alex se forme mais il y a toujours des rebondissements qui fera que ça ne sera pas le bon moment et pourtant leurs sentiments mutuels ne feront qu’accroître au fil du temps.

Il y a beaucoup de vie dans cette lecture, beaucoup d’humour, beaucoup de larmes, en passant par des moments énervant où j’aurais voulu étriper quelques personnages sur le moment, cette lecture est vraiment un arc-en-ciel d’émotions. J’adore l’atmosphère que dégage ce livre, elle vous met dans une certaine condition, à plusieurs moments, je me suis imaginée durant une journée pluvieuse, un chocolat chaud, une couverture, une journée off. L’auteure m’a conditionné durant cette lecture, c’est rare mais j’ai eu ce ressenti.

Bref un moment de lecture qui vous pose le temps de connaître Rosie et Alex, le temps de vous attacher à leur histoire tant elle est belle. La fin est juste poignante, j’en ai versé des larmes car après tant d’années, tant de rebondissements, la vie s’est enfin penchée sur leur sort…

Ça ne sera pas un coup de coeur mais ce titre devrait faire parti de votre bibliothèque si vous êtes addict aux histoires d’amour…

Douce reddition, Houston forces spéciales t1 de Maya Banks.

CVT_Houston-Forces-Speciales-1-Douce-reddition_1006

« Flic à Dallas, Gray Montgomery est déterminé à mettre la main sur l’assassin de son coéquipier Alex. Sous un bon prétexte, il se rend à Houston et intègre l’équipe de Malone & Fils Sécurité. Son but : approcher Faith Malone, une employée. Car une chose est sûre, il y a un lien entre la jeune femme et le meurtrier. Un visage angélique, un corps de rêve, Faith est un fantasme pour tout homme qui se respecte. Gray y compris. Et bientôt se noue entre eux une relation torride, où chacun exprime ses plus sombres désirs. Or Gray s’engage dans un jeu périlleux où la passion et le danger ne font plus qu’un… »

Mon Avis : Voilà un moment que je voulais découvrir l’auteure Maya Banks. Et j’avais cette série qui traînait depuis un moment dans ma liseuse et me suis dite pourquoi pas. En regardant la couverture du livre, on y lit « passion intense » et en effet c’est chaud bouillant, c’est très cru, de l’érotisme pur, c’est torride, sensuelle c’est intense ! Ce premier tome est bourré de BDSM (mais je dirais qu’on reste en surface), de club échangiste, ou encore de relation sexuelle à trois. Donc on ne met pas ce premier tome dans n’importe quel main. D’ailleurs je dois avouer avoir été surprise de la qualité du roman à ce niveau là car j’ai toujours pensé que c’est 50 Nuances de Grey qui était le premier dans le genre.

Mais rassurez-vous il n’y a pas que du sexe dans ce premier tome. Nous faisons la connaissance de Gray, flic de profession, qui a vu mourir de ses propres yeux, son coéquipier dont il était très proche. Depuis, Gray souhaite qu’une seule chose, se venger. Retrouver le coupable n’est que son désir premier, un homme toujours en cavale. C’est avec l’aide du père de son regretté collègue que Gray va mener son investigation, une enquête non officielle dont laquelle Faith ne sert que d’appât. Gray qui est en charge de la surveiller, se fait embaucher dans l’agence de sécurité du père adoptif de cette dernière, qui se prénomme Pop. Jusque là rien que Gray ne puisse maîtriser mais dès qu’il fait la rencontre de la jeune demoiselle, il voit en elle bien plus qu’un appât, elle lui paraît comme la femme idéale. Mais comment rester de marbre devant cette beauté, une attirance qui se fait ressentir dès leur rencontre. Gray et Faith s’embarque dans un tourbillon passionnel, une relation torride comme jamais ils en ont vécu, mais Gray n’a pas la conscience tranquille, il n’est que mensonge dans sa relation avec Faith, secrets et confiance ne riment pas ensemble et ça Gray commence à douter.

Voilà le fond de ce premier tome qui est sans surprise mais on passe un moment très chaud, entre deux scènes érotiques, l’enquête avance pas mal. Nous faisons aussi la connaissance d’autres personnages masculins tout aussi attirants, Connor qui n’est autre que le demi-frère de Faith, Nathan et surtout Micah qui tombe toujours à pic.

Un final qui je trouve, se boucle trop rapidement à mon goût mais l’auteure préférera mettre en avant le trio qu’elle nous offre, Gray-Faith-Micah, et un moment de voyeurisme pour la lectrice que nous sommes, une nouveauté pour moi dans le genre, un ménage à trois très hot, Gray aime partager, des détails crus sans rien cacher, c’est osé.

Une lecture que j’ai apprécié sans que ça soit un gros coup de coeur, j’ai toujours tendance à faire la grimace quand le dialogue de l’homme, qui est décrit comme l’homme le plus viril jamais rencontré, commence à parler sentiments et là ça part en guimauve mais bon à part ça une lecture très très chaude…

 plonge surveil